GALERIES

PIXELNUMERIQUE

ETATS-UNIS

ROADTRIP

Juillet 2017, découverte des Etats-Unis avec un road-trip de près de 3 semaines. Un choc, un voyage qui marque et qui donne obligatoirement l’envie d’y retourner. Paysages hors-du-commun, gigantisme du pays, visites d’endroits uniques, la sensation de liberté.
Un voyage fatiguant du fait des longues distances à parcourir en voiture mais quel dépaysement !

LA GRANDE BOUCLE

Voici donc le programme prévu (et réalisé) sur ces 18 jours. Une grand boucle donc qui nous fait passer de parc en parc (qu’ils soient ?Nationaux ou d’État). Nous aurions aimé que cette boucle s’étendent vers le Nord et Yellowstone mais le planning était trop serré. Qui sait, un jour peut-être ?
Ceci dit, il y a déjà de quoi faire :

Jour 1 : France . Los Angeles
Jour 2 : Los Angeles
Jour 3 : Los Angeles . Laughlin (480 km)
Jour 4 : Laughlin . Grand Canyon (455 km)
Jour 5 : Grand Canyon . Forêt Pétrifiée . Canyon de Chelly (380 km)
Jour 6 : Canyon de Chelly . Monument Valley (155 km)
Jour 7 : Monument Valley . Arches . Moab (240 km)
Jour 8 : Moab
Jour 9 : Moab . Goblin Valley . Capitol Reef . Bryce Canyon (430 km)
Jour 10 : Bryce Canyon . Zion . St George (205 km)
Jour 11 : St George . Vallée du Feu . Las Vegas (235 km)
Jour 12 : Las Vegas
Jour 13 : Las Vegas . Vallée de la Mort . Bakersfield (595 km)
Jour 14 : Bakersfield . Sequoia . Yosemite (435 km)
Jour 15 : Yosemite . San Francisco (310 km)
Jour 16 : San Francisco
Jour 17 : San Francisco
Jour 18 : San Francisco . France

LE GRAND CANYON

Le Grand Canyon est situé dans le Nord-Ouest de l’Arizona. La gorge a été creusée par le fleuve Colorado dans le plateau du même nom. Fondé en 1919, le Parc national du Grand Canyon couvre un territoire protégé de 4 927 km².
La diversité et la singularité naturelle et paysagère du site l’ont fait reconnaître patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1979.

Les dimensions du Grand Canyon sont gigantesques, d’où son nom (en anglais, grand ne signifie pas grand, mais à la fois immense, imposant, grandiose et superbe). Il s’étend sur environ 450 km de long entre le lac Powell et le lac Mead, dont 350 km sont situés dans le parc national. Sa profondeur moyenne est de 1 300 mètres, avec un maximum de plus de 1 600 mètres. Sa largeur varie de 5,5 km à 30 km.

Source : Wikipedia

Premier choc visuel du voyage, Grand Canyon surprend car il ne se laisse pas deviner. L’arrivée sur le Parc se fait, pourrait-on dire, de manière anodine. Garez-vous gentiment sur le parking, pause au point de ravitaillement en eau et vous suivez un petit chemin vers « le point de vue ». Et, là, c’est la claque !

Le paysage s’offre à nous de manière inattendue, c’est une impression d’immensité comme je n’en avais jamais vécu. Le paysage s’inscrit en 3 dimensions : une largeur panoramique qui s’étend à l’infini, une profondeur jusqu’aux brumes de l’horizon et surtout cette vision « en creux ». Le paysage est quasiment sculpté sous nos pieds !

PETRIFIED FOREST

Le parc national de Petrified Forest (« forêt pétrifiée » en français) est le parc national jumeau de Painted Desert au nord-est de l’Arizona aux États-Unis. Il est administré par le National Park Service américain. Ce site est remarquable pour sa concentration de troncs d’arbre fossilisés, la plupart appartenant au type Araucarioxylon arizonicum. Le parc couvre deux secteurs reliés par un corridor d’orientation méridienne : le secteur nord est constitué d’une formation géologique du Trias appelée Painted Desert (« Désert peint » en français). La partie sud renferme la plupart des troncs pétrifiés ainsi que des pétroglyphes amérindiens. Le parc a été inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial en 2008.

FORMATION

Les milliers de troncs fossilisés de la forêt pétrifiée datent du trias (environ 200 millions d’années). La région était alors occupée par le delta d’un fleuve sur les rives duquel poussaient des arbres géants. Après leur mort, ils furent enfouis sous des dépôts sédimentaires riches en silice, ce qui favorisa la conservation de leur structure. La silice remplaça lentement la matière végétale et fossilisa les troncs. Progressivement, la région s’enfonça et fut ensevelie sous des strates sédimentaires. Son soulèvement récent, conjugué à l’érosion permit la mise au jour des troncs fossilisés.

Source : Wikipedia

Toute autre ambiance lorsque nous parcourons les Parcs jumeaux de Petrified Forest et Painted Desert. Alors que nous avions un peu d’air à Grand Canyon, ici la chaleur est étouffante, vous frappe d’un uppercut sec lorsque vous descendez de voiture. La chaleur semble hostile mais c’est pourtant un festival de couleurs chaudes et saturées que nous avons la chance de contempler. La gamme d’ocres est complète et tranche avec le bleu vif du ciel tandis que de superbes nuages d’une blancheur éclatante égaye l’ensemble. Superbe !

Les arbres fossilisés se regardent et se laisse caresser par le visiteur. Le phénomène est étrange car l’écorce de ces arbres vieux de centaines de millions d’années est douce au toucher et leur état pourrait presque ressembler à l’écorce de nos arbres contemporains. Mais sous l’écorce, les fibres de bois se sont transformées en pierre avec un aspect et un toucher très proches du marbre. Une belle visite assurément !

MONUMENT NATIONAL DU CANYON DE CHELLY

Le Monument national du Canyon de Chelly (prononcer « d’chai ») est un monument national américain situé dans l’État de l’Arizona, au sud-ouest des États-Unis.

Le mot « Chelly » est une déformation anglaise du mot navajo « tseqi », qui signifie « canyon rocheux ». Il est au milieu d’une grande réserve Navajo. Il a la forme d’un Y, creusé verticalement dans les lits de grès par deux arroyos : Tsaile Creek et Whiskey Creek qui se joignent pour former le Rio de Chelly. Il s’étend sur 40 kilomètres. Depuis le nord-est, le Canyon del Muerto, long de 50 kilomètres, le rejoint à Chinle. La hauteur des falaises atteint 300 mètres.

Source : Wikipedia

Probablement moins connu, le Canyon de Chelly ne figure pas dans la liste des Parcs Nationaux mais est connu comme “Monument National”. Peut-être du fait de sa taille plus modeste ou parce que Chelly est en pays Navajo et que ces derniers souhaitent en garder la gestion (?).
Le Canyon de Chelly n’en est pas moins une perle.

Le point de vue est moins étendu, le Canyon ne s’étend pas à perte de vue et pourtant, quel spectacle !
Très facilement accessible (la route partant de Chinle longe le Canyon), le site surprend par la couleur de ses roches dont les teintes changent à la moindre variation de lumière. Plus remarquable encore, ce ruban de végétation avec les arbres d’un vert luxuriant qui serpente au fond de Canyon.

Faute de temps, je n’ai malheureusement pu parcourir l’ensemble du site (adieu Spider Rock par exemple…) mais j’ai pu assister au spectacle du coucher et lever du soleil.
De très beaux moments que j’espère réussir à vous partager dans cette série de photos.

MONUMENT VALLEY

Monument Valley est un site naturel remarquable par ses formations géomorphologiques, situé aux États-Unis à la frontière entre l’Arizona et l’Utah, proche du Four Corners. Le site fait partie d’une réserve des Navajos et du plateau du Colorado. Les Navajos nomment l’endroit « Tsé Bii’ Ndzisgaii », signifiant « la vallée des rocs ».

Les Navajos ont nommé certains rochers, dont la forme caractéristique représente un animal, une personne ou symbolise leur histoire. Ainsi on peut observer « le Grand Chef indien », « l’aigle impérial », « l’œil qui pleure », « les trois sœurs » et « la botte de cowboy ».

Source : Wikipedia

Monument Valley. Un nom qui résonne à l’oreille de quiconque. Un endroit mythique que nous avons tous vu au cinéma, à la télévision ou en photo.
En parlant de cinéma, et après avoir foulé Hollywood BoulevardMonument Valley est le lieu de tournage d’un genre que j’apprécie particulièrement, le Western. Deux figures prédominent dans ces films d’aventures, John Wayne et John Ford. Et, pour bien faire les choses, il se trouve que tous deux ont tourné plusieurs films à Monument Valley. D’ailleurs, entre-temps, Kubrick, Leone ou encore Eastwoord ont officié sur les lieux.

Alors, voir ces décors de cinéma (mais pas que !), se tenir sur le “John Ford Point” ou parcourir les chemins où les héros de La Prisonnière du Désert ont chevauché, voilà qui est plaisant !

Passé ce clin d’œil, on profite évidemment de la beauté des lieux, de ces structures dessinées dans la roche dont on se demande comment elles ont résisté à l’érosion alors que le paysage environnement est étrangement plat. The Mittens et la Merrick Butte impressionnent…

VOS MESSAGES

Donnez votre avis

Des félicitations, des encouragements ?
Ou l'envie de donner votre avis sur cette photo, d'en savoir plus ou tout simplement pour parler Photo ? Laissez moi un message, il sera toujours apprécié et source de motivation pour continuer à partager mon modeste travail. Merci !
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
trackback
20 novembre 2017 16 h 46 min

[…] Bryce CanyonVous pouvez retrouver ces images et bien d’autres dans la Galerie dédiée aux Etats-Unis. […]

JO TOURTIT
27 janvier 2018 18 h 54 min

M A G N I F I Q U E ! Les photos qui m’ont le plus impressionnée sont celles des arbres fossilisés et celles de Monument Valley ! Merci !

Cédric
29 janvier 2018 6 h 23 min
Reply to  JO TOURTIT

Merci beaucoup JO, tu as bon goût 😉

Pascal
Pascal
28 janvier 2018 16 h 02 min

Quel agréable et magnifique galerie grand format que tu nous propose là…Vraiment superbe!

Cédric
29 janvier 2018 6 h 23 min
Reply to  Pascal

Merci Pascal pour ton enthousiasme, j’apprécie.
Et l’essentiel, c’est que toi aussi 😉

zazy
zazy
28 janvier 2018 21 h 50 min

De très belles photos. J’aime beaucoup tes photos grand format

Cédric
29 janvier 2018 6 h 25 min
Reply to  zazy

Merci Zazy. Je ne suis pas fan des photos timbre-poste, vive le format géééannt ! 😉 😉

Christine
31 janvier 2018 14 h 31 min

Bonjour Cédric,

Ta présentation est très pro, je comprends qu’elle t’ait demandé du boulot. Les photos sont magnifiques. Merci pour le dépaysement 🙂

Cédric
1 février 2018 15 h 26 min
Reply to  Christine

Merci Christine pour ta visite et ton message.
Pro, je sais pas, mais disons que c’est soigné, hi hi 😉
Tu sembles avoir apprécié cette première galerie, tu devrais aimer la suivante, bientôt…

A bientôt !
Cédric.

mouveaux
mouveaux
8 décembre 2019 18 h 52 min

les photos sont magnifiques, ça donne des envies de voyages !!!

Cédric
8 décembre 2019 22 h 32 min
Reply to  mouveaux

Merci beaucoup pour ton message, c’est sympa d’être passé 😉
Oui, envie voyager, envie d’y retourner !

A bientôt j’espère,
Cédric.

Olivier RAULT
1 mai 2020 18 h 58 min

Pff, comment te dire… je n’ai pas de mots, juste époustouflé par tes fantastiques photos. C’est aussi un endroit où j’aimerai aller.
Je devais partir à Malte le 30 mai, à moins d’un miracle mais je crois que c’est foutu 🙁

Cédric
2 mai 2020 1 h 01 min
Reply to  Olivier RAULT

Merci beaucoup Olivier, j’apprécie. Evidemment, il y avait des panoramas et paysages fantastiques, ça aide à faire de belles photos…
Tout le mal que je te souhaite de pouvoir aller là-bas un jour ! 😉

De même, vacances de Pâques et d’été étaient réservées. Pour Pâques, ben, ce sera l’année prochaine. Et pour cet été, je crois que c’est mort également. Reste à voir si je vais récupérer ma mise…

Encore merci pour ta visite et message,
à bientôt !

A voir sur le Blog

Sardegna

Sardegna

Il va falloir que je crée une page dédiée à l’Italie dont la Sardaigne […]

Rechercher sur le site

Me suivre sur les réseaux sociaux

Le Blog autrement