À PROPOS

Fangorn

Mar 1, 2011 | Nature | 4 commentaires

Leur crainte des Orques céda lentement, et leur allure se ralentit.
Une curieuse sensation d’étouffement les envahissait,

comme si l’air devenait trop pauvre ou trop rare pour la respiration.

« Oui, tout est très obscur et étouffant ici, dit Pippin.
Cela me rappelle par un certain côté la vieille salle dans la Grande

Demeure des Touque, là-bas dans les Terriers de Bourg de Touque : une immense demeure où
le mobilier n’avait jamais été déplacé

ni changé depuis des générations.

Regarde-moi toutes ces barbes et moustaches de lichen qui pleurent et qui traînent !
Et la plupart des arbres paraissent à moitié couverts de feuilles

sèches et déchiquetées qui ne sont jamais tombées. C’est désordonné.
Je ne puis imaginer à quoi peut ressembler le printemps ici, si jamais il y vient,

encore moins un grand nettoyage de printemps. »

« Mais la Soleil doit en tout cas montrer quelquefois le bout de son nez, dit Merry.
Cela ne correspond pas du tout à la description que Bilbon a donnée

de l’aspect et des sensations de la Forêt Noire. Elle était toute sombre et noire, et elle abritait
de sombres et noires choses. Celle-ci est simplement

obscure et terriblement remplie par les arbres. On n’imagine pas que des animaux
vivent ici ou y restent longtemps. »

« Non, ni des Hobbits, dit Pippin. Et l’idée de la traverser ne me sourit guère non plus…

J.R.R. Tolkien
Le Seigneur des Anneaux

VOS MESSAGES

Donnez votre avis

Des félicitations, des encouragements ?
Ou l'envie de donner votre avis sur cette photo, d'en savoir plus ou tout simplement pour parler Photo ? Laissez moi un message, il sera toujours apprécié et source de motivation pour continuer à partager mon modeste travail. Merci !
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien

“A ce moment même, ils s’aperçurent qu’une lueur jaune était apparue un peu plus loin : des rayons de soleil semblaient avoir soudain perçé la voûte de la forêt.”
…Cela fait plaisir de voir une photo de chez soi 😉

Les ondulations des arbres donnent une impression de mouvement assez saisissante, parfaitement adaptée à  la forêt de Fangorn.
Tu te doutes qu’elle me parle, cette image 😉

Cédric

Tu penses bien que le titre et la photo n’ont pas été choisis sans une arrière-pensée te concernant 🙂

J’avoue que l’endroit m’a troublé quand je l’ai parcouru (outre ce qu’il m’a évoqué immédiatement : Fangorn). Le jour était à peine levé, pour un peu, j’aurai accéléré le pas !

Cédric

DomLortha

A mon tour de découvrir votre photoblog qui est plus qu’un photoblog avec cette richesse de commentaires accompagnant vos photos, toute de très grande qualité. J’ai bien aimé celle-ci en particulier, par la profondeur des couleurs et une belle composition; c’est vrai qu’on est à  Fangorn là !!

Bonne journée.

Cédric

Bonjour DomLortha,

Merci pour ton message et tes compliments, ravi que le site te plaise 🙂
J’essaye en effet de temps à  autre d’apporter un peu de contexte, de contenu éditorial si je puis dire. C’est également un exercice intéressant.

A bientôt,
Cédric

A voir sur le Blog

Exposition à Noyelles-les-Seclin, les 13, 14 et 15 novembre 2009

Pour les éventuels visiteurs de Pixelnumerique qui habiteraient la région de Lille, je voudrais […]

Icare

Icare, un héros myhtique. Un peu comme ceux qui défient les cieux ainsi dirai-je […]

Park Avenue

Si, si, je vous assure, nous sommes à Park Avenue. D’accord, pas à New York […]