BLOG
PIXELNUMERIQUE

LILLE – LA PORTE DE ROUBAIX

À PROPOS

Porte de Roubaix

Bonjour à toutes et à tous,

Comme bien des villes, Lille conserve les reliques d’anciennes portes qui gardaient la ville. Clés pour l’accès au travers des enceintes fortifiées, elles sont parfois encore utilisées pour rejoindre nos villes modernes.
La Porte de Roubaix est de celles-là et s’inscrivait dans un ensemble de 16 portes au total.
Construire au XVIIe s., utilisée jusqu’au début du XIXe s., elle a été rénovée au début des années 2000.
Elle est d’ailleurs la seule porte qui conserve les rails du tramway qui traversait alors la Porte. Les pavés, nombreux dans la Vieille Ville, sont un autre témoignage du passé de Lille.
Aujourd’hui, le passage de la Porte de Roubaix n’est autorisé qu’aux seuls piétons.

Outre la Porte elle-même, la seconde photo a été prise dos à celle-ci et ouvre vers le parc Henri Matisse.

Bonne semaine à vous et à très vite !
Cédric.

 

 

VOS MESSAGES

Donnez votre avis

Des félicitations, des encouragements ?
Ou l'envie de donner votre avis sur cette photo, d'en savoir plus ou tout simplement pour parler Photo ? Laissez moi un message, il sera toujours apprécié et source de motivation pour continuer à partager mon modeste travail. Merci !
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Regards

Les pavés me font penser à la ville de Rome qui en a encore beaucoup dans certaines “Via”. Sur ta première image j’aime le passage de l’ombre à la lumière vers cette belle porte. Beau duo.

PascalXLD

Deux superbes nocturnes

Bonne journée

jeanmadis

Deux petits bijoux de nuit extrêmement bien élaborés.
Bravo l’artiste !

Anne LANDOIS-FAVRET

J’aime mieux la première qui montre le bâtiment, même si, j’imagine, le parc doit être très agréable. La vue au raz du sol met en valeur les pavés ! 🙂

Sébastien

Deux magnifiques photos, qui s’enrichissent encore l’une l’autre en étant présentées ainsi comme les deux faces de la même Porte. On passe d’une ambiance à une autre, en franchissant le portail (ou le miroir).
La première me semble parfaite pour illustrer un roman d’aventures comme Gagner la guerre de Jaworski.
Quant à la seconde, elle est une porte dans la porte : le partage des lumières (chaude sous les arbres, et froide dans la ville) fait voyager le regard.
Franchement, bravo !

A voir sur le Blog

La Faille

Ce n’est pas Voyage au Centre de la Terre mais on aperçoit tout de même nettement cette mini-faille dans le sol rocheux, n’est-ce-pas ? Mais je dois confesser que j’ai beaucoup d’imagination 😉 […]

Chaussée sous-marine

Dans les moments qui précèdent le lever du soleil apparaît une lueur qui permet certaines prises […]

Route 66

“Long time no see” comme diraient nos amis outre-manche. Mais toutes les choses ont une fin, mon absence aussi […]